FR in US

Partir aux Etats Unis c’est aussi écrire en Anglais

I’ll finish work, then I’ll teleport.

And now she’s giving me the look

« I got a poem »

émotions passées

minuit inspiration

besoin d’authenticité partagé

vulnérable au quotidien

désespoir ardent

des abysses, des échos,

des comments

des éclats de vie qui s’en vont

un cerveau qui marche à plein poumon

comme mon soldat

« I got a poem »

comme dans ce système,

she wants my hundred dollars bills

l’amie kali Uchis

poèmes toujours

rêves de s’échapper

en elle

émotions grivoises

partir

planer à l’horizontal

comme un planeur fait de papier

qui se contorsionne

dur comme l’acier

du son

du sang

toujours

on l’écoute elle

dans sa sensualité suave

ses discours tapageurs

comme Rimbaud,

l’artiste,

she wants my hundred dollar bills

argent, capital

culturel capital

de toujours

Capitale Paris tu paries?

j’ai le corps vie

l’estomac qui craque

j’ai joui

cinq fois en

dix heures

elle me réveille

pour danser horizontal

pour suinter dans les aigus

on a affaire à une cochonnerie de premier cru

mais qu’est-ce que cela veut dire

dans le monde d’aujourd’hui

I love this one

she said

talking bout a song

mais elle aura été incapable

de le garder dans sa vie

lui et ses insomnies

ahh

but why don’t you sleep?

toujours aux mêmes questions

les mêmes réponses.

Rythmes pop binaires

on accélère doucement

comme sur un couloir droit

you’re dead to me

dias de los muerto

ce qui se dit et ce qui ne se dit pas

j’ai trouvé ma muse

et ma muse c’est la muqueuse

you’re obsessed just let it go

toujours

fais l’espace,

crée l’espace,

échappe toi,

dans ta folie

you’re dead to me

violence

tie you up

violence

toujours

let it go

let it go

let it go

laisse ça partir

le language sale

las drogas son bien

dirty talk

me dit-elle

dans son accent natif

elle a le sein percé, transpercé par nos élans

tatouage

toujours

où sont les fleurs

où sont ces roses?

où est Grafenberg?

just let it go,

that’s the only way you’ll find them

Poèmes Prise de risque pulsionelle

Martin Tout Terrain View All →

Dites m’en un peu plus sur vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :