Allez c’est pour moi

c’est comme ca que le 

Franco-ricain

commence chacune de nos 

soirées Cali

comme à chaque fois que l’on 

s’envole ensemble 

c’est des départs cosmiques 

jusqu’à la fin

Et quand il lui arrivait 

d’te répondre au téléphone 

c’est qu’la musique prenait 

les allures d’une sémaphore,

que les bpm, 

sans prendre de trêve

sans changer de thème 

sans battre de l’aile

s’entraide je t’aime

d’une manière neuve et nouvelle,

résonnaient dans ton corps dans ton coeur

Il te faisait écouter du son,

à n’en plus pouvoir

ne cessait de boire

sans mordre a l’hameçon

et toujours il riait

sans cesse, il criait

jamais ne baissait les bras

ne plierait les draps

ne lâcherai armes 

ne déposerait larmes.

Polo ce frère

et sa seule obsession, 

celle de niquer toutes les mères.

Statutaire jusqu’aux enfers,

comme décidé au million 

comme la fin en soi,

la faim en soi.

Ne rien laisser derrière lui, 

Rien qu’la poussière de son Audi,

son GTA a lui,

cette vie, sinon quelle vie?

Comme bien des humains sur la terre, 

Il s’était bâti en tant qu’homme 

un réfractaire à sa manière,

il refusait tout dogme  

dans la cour aux lions, 

à frapper contre les murs 

à déclamer “mon con”

à ceux qui défiaient le dur 

à violenter l’autre pour se sortir de soi

avant chaque fin de chaque mois

il tape la terre, reproche à sa mère

d’avoir du grandir sans père ou repères au fond de son soi 

Amitié Poèmes

Martin Tout Terrain View All →

Dites m’en un peu plus sur vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :