Ça va chef Antoine?

Après tout nous sommes

des étincelles des vies

des trajectoires inconnues

étoiles filantes

perdus dans l’espace

des milliards à se battre

pour quelques centimètres

envoûtés par le beat

une tornade de son

des sensations te rappellent à elle

et tu devras respirer pour

calmer cette angoisse

et t’affranchir du manque

mais jamais le confort

ne t’engourdira les membres

un Echoes des Pink Floyd, des bruissements de vent

une bouffée d’air glacé

flamme fatiguée 

une autre nuit à son côté

nouvelle journée dans cette galaxie

apaisé par sa tendresse

tu te relaxes et te prélasses

enivré par la vie

tu jouis sans aucun doute

car elle sait se mouvoir

elle navigue tes désirs,

tu t’endors vite après l’amour

rêvant silencieusement

de larguer les amarres        

peu à peu tu t’intoxiques

les plaies s’ouvrent

la tumeur se déplace

tes lèvres voudraient émettre des sons

ta voix ne fonctionne plus

la politesse pourrait te perdre

tu haïs cette culpabilité

infliger quelconque peine à celle qui t’aime

la perte te déboussole

pourtant perdue, elle l’est déjà

la confiance a disparu

tu voudrais exister

en dehors des lois et des ordres établis

alors tu t’appuies sur ton parapluie,

ta canne

tes cheveux ne sont point gris

pourtant, déjà

tu as la sagesse du bédouin 

l’élégance du cygne

la force d’un ténor

et le courage d’une buse

aventurier de toujours,

tu voudrais vivre ces espoirs

créer tes propres sérénades

enfourcher tes rêves librement

quitter le berceau

les berceuses

et enfin le bercail

pour recréer ton monde

recycler tes énergies

puiser dans tes ressources

peut être loin d’elle, peut être loin de tout

au milieu du désert, en pleine mer

Paul Pense à toi

à tes scènes de vies tatouées sous les paupières

qu’il faut que tu libères

leur faire prendre la lumière

futur papa,

frère de sang,

amis jusqu’à la mort,

vers l’infini, et l’au delà

tes décisions seront justes

fie toi à ton coeur

que ta peur soit motrice plutôt qu’effrayante

sache qu’il y-a en moi un allié, et que la traversée donne des forces.

Amitié Poèmes

Martin Tout Terrain View All →

Dites m’en un peu plus sur vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :