Tout le monde peut poémer

Faut juste sortir de son coeur

de l’étreinte de la peur 

se défier de ce leurre

pour écouter tous ses pleurs

j’suis ni dealer 

ni consommateur 

so I’ll never get high 

on my own supply 

faut se défaire de cette sensation

pour embrasser la chaleur du son

entre mon corps et mon coeur  

entre mes morts et mes sueurs 

ce s’ra 5 ans dans le noir 

et 30 au soleil

vazy prends ton temps

t’façon j’ai pas sommeil

oh mais t’en as pas marre ?

vas-y faufile toi 

évite les molards et 

défie les clébards

le rap c’est ton hygiène,

écris comme on fait des pompes 

sans jamais te corrompre et

sans jamais t’interrompre  

entre les loubards et les goguenards 

les rapaces et les fumeurs de sbars

écoute les étincelles de ton cerveau 

sans faire le beau plus qu’il n’en faut

avant les millions de vue 

y-aura des millions de rues 

tout nu, à parcourir, et

tes visions à définir

adulter Poèmes

Martin Tout Terrain View All →

Dites m’en un peu plus sur vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :