Quand mes colocs sont morts

trop d’amour en moi 

j’vais m’prendre que des gifles

je pense que je pense trop

quand mon coloc est mort

en longeant la Cote d’or

en lorgnant sa plaque d’or

d’une balle dans la tête

d’un tronc dans le corps

j’ai repensé l’indifférence

j’ai découvert l’intelligence

de ceux qui pieux se taisaient pour toutes condoleances

Entre eux deux qui est qui

qui est le nouveau serge gainsbourg

et qui est le nouveau parvenu

chaque mot est une oeuvre d’art 

peu importe si l’idée t’parait farfelu 

j’crois qu’en mozart et en les miens

j’crois qu’à ma guitare pour re/serrer les liens

they say people shoot themselves in the head 

cause that’s where it hurts the most 

they say you shouldn’t be surprised  

cause they were never taught to cry

The last thing he was telling me 

when I left his ranch in the middle of nowhere 

was to never point a gun at myself 

or to someone else 

I say one’s gotta practice what they preach, sir

I say this man was too young – no matter what  

I say the pain was too loud in the brain that’s what

I say deep down I know why that’s where they shoot 

they say boys have 3x more chances of 

committing suicide than their female counterpart

so what do you say?

adulter Poèmes

Martin Tout Terrain View All →

Dites m’en un peu plus sur vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :