Catégorie : Poèmes

Prends ton scaphandre c’est l’esclandre

2014 – Retour Parisien. Scaphandre et esclandre, départ aérien, poète plein d’entrain. Musique sensuelle aux allures féériques d’un hiver parisien. Escale texane, en route, tout schuss vers l’extase. 321 – 0. Départ France direction La Californie, mets ton Scaphandre Alexandre. L’Égypte c’est fini. On a perdu un ami. Il voulait reprendre sa liberté. Liberté toujours est…

Lire la suite de Prends ton scaphandre c’est l’esclandre

Silicon Valley

Entre « river » de bishop briggs et « nouveaux riches » de loud. Real Friends – how many of us? Ici dans la vallée ils sont pas risk averse, c’est le moins qu’on puisse dire. c’est le temps de prendre une pause pour respirer regarder autour de moi du haut de mon troisième étage library, mon endroit de prédilection.…

Lire la suite de Silicon Valley

Cher Engagement,

« Ceci est une missive pudique que je t’adresse au milieu du grabuge, du brouhaha et des sollicitations incessantes qui constituent nos quotidiens. Une lettre qui souhaite témoigner du mieux que je le puisse de mon amour pour toi.  Tu es une force fascinante d’authenticité, un modèle à poursuivre. À cette aura lumineuse que prodiguent tes bienfaits,…

Lire la suite de Cher Engagement,

Quand l’émotion se débat

Elle est condamnée au bûcher. Du cancer, de l’ulcère et des mots. Alors le crâne brûlé, alors les bises envoûtantes, on se démène avec soi-même pour dire des poèmes dignes de ce nom, toujours et partout. On chevauche les espaces vitaux, les valses désargentées, les pantins désarticulés, les salsas qui nous agacent, la bachata qui nous…

Lire la suite de Quand l’émotion se débat

Ne le dis à Personne

« – Ne le dis a personne. Chut c’est un secret… Surtout je t’en supplie ne le dis pas c’est un secret. – Oui évidemment je refuserai d’en parler. » Sirène d’urgence. Ça retentit dans la rue, ça retentit dans mon coeur. – Mais pourquoi? – Parce que. j’ai honte. Honte de ce qui vient de m’arriver.…

Lire la suite de Ne le dis à Personne

Foot & Femme

« Le ciel est bleu et la température est douce. Nous sommes passés sur ce pont où nous nous sommes embrassés pour la première fois. Un tel contraste, je me dois de le prendre avec  légèreté. J’ai 16ans. Associer des lieux aux personnes, à des moments, c’est se baser sur des émotions. Les souvenirs sont-ils neutres?  Avec…

Lire la suite de Foot & Femme

Tromper son monde

C’était il y a 666 semaines, flopée de jours et solide nombre d’heures. Aujourd’hui nous sommes le 21 mars et les oiseaux célèbrent le printemps sur le balcon d’un studio San Franciscain. Il y a ta haine, et il y a toi. Il y a ta haine, et il y a tes filles, tes soeurs et mères. Il…

Lire la suite de Tromper son monde

Comme chaque matin

Comme chaque matin, j’aborde le train Californien. Les sans abris, à l’abri des regards, se reposent. Leurs regards sont sans vie et ils n’existent plus. Du moins, plus dans ce monde du train qu’on attrape. Doucement, ils achèvent leurs nuits. Les seringues tristes, au côté des pancartes trop usées, semblent faire office de doudou, de partenaire lors…

Lire la suite de Comme chaque matin

Pourquoi j’ai mangé mon père?

Ça tombe bien, ce n’est pas le but de mon récit. Ce n’est pas ainsi que j’ai souhaité commencer mes écrits. Cet espace, pour citer Sekloka, c’est l’espoir de devenir adulte en clamant ses écrits d’adolescent. Cet espace, c’est le fruit d’une route sinueuse, c’est le début d’une décision sordide: c’est le désir de rendre…

Lire la suite de Pourquoi j’ai mangé mon père?